Voyager sans bagages, nus et culottés !

Nans Thomassey est coréalisateur de l’émission Nus et culottés, diffusée depuis juillet 2012 sur France 5, avec son ami Guillaume Mouton dit Moûts. Le principe ? Les deux amis se fixent un objectif et partent le réaliser nus et sans argent ! En 16 épisodes, voyager sans bagages leur a permis de rencontrer 1200 personnes et passer 300 nuits chez l’habitant. Retour sur ce qui a amené Nans à faire une émission si surprenante.

Dans les montagnes entre Grenoble et Chambéry, un jour d’hiver de ses sept ans, en rentrant de l’école, Nans assiste avec sa famille à l’incendie qui ravage la maison que son père avait construite. Partent alors en fumée tous leurs biens. Il se souvient de cette solidarité extraordinaire qui s’est déployée à leur grande surprise dans le village et aux alentours. Il comprend ce jour-là que, dans une situation d’urgence, les valeurs humaines se réveillent. Dès lors, il cherchera à revivre ce moment, quand le besoin de se relier à l’autre est brûlant…

nus-et-culottes_Nans-Mouts-01

Voyager sans bagages, nus et culottés

La première fois qu’il met un pied dans le vagabondage, c’est en allant voir ses parents à Grenoble en auto-stop. Étudiant à Toulouse, il se rend très vite compte que, plus qu’un moyen de locomotion, c’est une réelle opportunité de rencontrer des gens. Il devient accro !

Puis, de 2008 à 2010, il part en voyage avec un ami, vivant grâce à l’entraide et à la générosité des gens. Ils se rendent aux Caraïbes en bateau-stop, puis en Colombie, et remontent l’Amérique jusqu’au Canada. Véritable parcours initiatique, plus ils s’allègent matériellement et économiquement, plus le voyage se charge d’imprévus, de rencontres extraordinaires. C’est à ce moment-là que la magie apparaît. Le champ des possibles s’ouvre. Ne pas savoir où dormir ni quoi manger amène une intensité dans le présent, une vigilance de tous les instants pour saisir les opportunités qui se présentent à eux. Des moments savoureux.

480_58933_vignette_NUSETCULOTTES-ObjectifAlpesd
Voyager sans bagages, nus et culottés

Inspiré par la sobriété heureuse énoncée par Pierre Rabhi, Nans Thomassey a envie de voir comment il est possible d’inviter ce concept dans le voyage. Peut-on, en partant de rien, réaliser ses rêves ? Que se passe-t-il quand on fait totalement confiance à l’inconnu ? Qu’est-ce qui est essentiel ?

« On se mets en itinérance, en mouvement, dans des conditions où on ne contrôle pas ce qu’il se passe. On s’abandonne à la route, à l’inconnu, aux gens que l’on rencontre. Être heureux, pour moi, c’est aller vers ce qui nous nourrit profondément et être amoureux de la vie sous toutes ses formes : un individu, une maison, une émotion… »

Avec Nus et culottés, Moûts et Nans font l’expérience de partir de la nature, nus et sans argent, pour aller réaliser un rêve dans la civilisation. Ils cherchent à rencontrer des gens, non pas en Chine, au Costa Rica, ou on ne sais où, mais autour de chez eux. Voir ce que sont devenues aujourd’hui en France les valeurs de générosité et d’hospitalité.

Sur le bord de la route, à la lisière d’une forêt, ils laissent leurs vêtements et s’enfoncent dans les bois. Selon le lieu, le contexte, la températures, la saison, ils leur faudra trouver un abri, se chauffer, manger, etc. Avec une jupe en sapin ou des mousses en guise de cache-sexe, ils sortent du bois souvent affamés et doivent demander l’hospitalité.
Pas facile d’assumer leur vulnérabilité, leur maladresse à simplement marcher dans la forêt, faire du feu, trouver de la nourriture… Mais, avec un peu de persévérance, ils font des rencontres extraordinaires ! Comme il aime à le répéter, « demander offre aussi à l’autre l’opportunité de donner, ce qui représente souvent un bonheur bien plus grand que celui de recevoir. Explorer ce que l’on a de commun avec une diversité de personnes, approfondir la rencontre, voir ce qui nous relie, retrouver foi en l’être humain… »

EN SAVOIR PLUS : www.france5.fr, toutvert.fr

Source : toutvert.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *