Unanimité contre le gaspillage alimentaire

Cette proposition de loi, présentée par le député PS Guillaume Garot, ancien ministre délégué à l’Agroalimentaire, et cosignée par plus de 300 députés de tous bords, reprend toutes une série de mesures qui avaient été introduites dans la loi relative à la transition énergétique.

the-market-place-821843_960_720

Empêcher la javellisation

Il sera interdit aux grandes surfaces de jeter de la nourriture consommable (invendus), de détruire de la nourriture consommable (par javellisation notamment), et elles auront l’obligation de signer un protocole avec une association de solidarité afin de faciliter les dons alimentaires.

 

Quelques chiffres

« Jeter un kilo de viande de boeuf c’est 15.000 litres d’eau gaspillés »

« Jeter une baguette de pain, c’est laisser se vider une baignoire entière, jeter un kilo de viande de boeuf c’est 15.000 litres d’eau gaspillés« , a lancé Jean-Pierre Decool (Les Républicains), co-signataire du texte, ajoutant que le gaspillage représente chaque année en France : « 56 repas par foyer, des chiffres à nous donner le tournis ».

« 12 à 20 milliards d’euros gaspillés »

Dans son rapport, Guillaume Garot souligne qu’en France chaque personne jette vingt à trente kilos de nourriture dont sept encore emballés par an. « Cela correspond à près de 100 euros de pouvoir d’achat perdu par personne. A l’échelle de notre pays, chaque année, ce sont 12 à 20 milliards d’euros gaspillés », écrit-il. Aujourd’hui, plus de 30% de la production alimentaire mondiale sont jetés, toujours selon ce document.

La proposition de loi devrait être présentée au Sénat début 2016, en vue d’une adoption définitive rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *