Le Light Fidelity, une technologie alternative au Wi-Fi ?

Le Light Fidelity, connu aussi sous l’acronyme « Li-Fi », désigne une technologie de communication sans fil fonctionnant grâce à la lumière, comme le Wi-Fi repose sur les ondes radio. Si le Li-Fi est connu depuis longtemps, il semble que 2015 soit l’année de son arrivée. Véritable technologie alternative au Wi-Fi, il pourrait bientôt faire partie de notre quotidien.

Concrètement, cette alternative au Wi-Fi repose sur un principe simple. Le Li-Fi transmet optiquement des données à partir d’ampoules d’éclairage à LED. En allumant et en éteignant plusieurs milliers voire des millions de fois par seconde une lumière LED, des signaux lumineux sont créés semblables au mors, mais en version moderne. Les variations d’intensité étant extrêmement rapides, elles ne sont pas visibles par l’œil humain. Pas de risque donc de se croire en boîte de nuit.

Ces micro-variations d’intensité produisent des données numériques sous forme de séries de 0 et de 1, donc d’un message binaire. Une LED allumée transmet un 1 ; une LED éteinte un 0. Un routeur Li-Fi alimente le système d’éclairage en courant et en données, tandis qu’un décodeur Li-Fi décrypte le signal lumineux.

Cette nouvelle alternative au Wi-Fi en est encore à ses débuts, mais elle offre de belles perspectives et a de nombreux atouts.

LIFI-DATA

 

Les débits, c’est-à-dire la vitesse de transmission des données, sont bien plus rapides que ceux du Wi-Fi. Ils peuvent atteindre plusieurs centaines de Mbits/s, voire des gigabits/s sans interférence avec les ondes radio. L’institut Fraunhofer Heinrich Hertz affirme être parvenu à transférer jusqu’à 3 Gb/s de données en Li-Fi, à partir des LED accessibles sur le marché. Actuellement, la vitesse limite théorique est de 1 Gb/s par LED.

Si les dangers du Wi-Fi font toujours l’objet de vives controverses, le Li-Fi est certifié sans risque pour la santé puisqu’il s’agit d’éclairage. L’absence de pollution électromagnétique devrait par conséquent faire le bonheur des électro-sensibles et leur permettre de profiter des nouvelles technologies. Quant à ceux qui craignent de ne pouvoir dormir sans un masque de nuit, sachez que les LED peuvent être allumées avec une intensité extrêmement faible et comparable à l’obscurité complète.

Enfin, les failles sécuritaires du réseau sont minimes dans la mesure où il est nécessaire de se trouver sous le halo lumineux de l’ampoule pour recevoir les données. Pas de risque donc de voir les informations être piratées, la lumière ne franchissant pas les murs.

 

Le Light Fidelity, une technologie alternative au Wi-Fi ?

En attendant la commercialisation de cette alternative au Wi-Fi auprès des particuliers et du grand public, ce qui devrait prendre encore du temps, les expérimentations laissent entrevoir son potentiel et 2015 est assurément l’année des premières applications. C’est déjà le cas, par exemple, au musée Grand Curtius de Liège, en Belgique, depuis la fin février 2015, tandis que le service maternité de l’hôpital de Perpignan devrait prochainement passer au Li-Fi.

Bien qu’il semble illusoire d’espérer un jour remplacer complètement le Wi-Fi, cette nouvelle technologie de communication par signaux lumineux devrait au moins le compléter partiellement quand les éclairages à ampoules LED seront plus répandus. De même, même si le Wi-Fi a encore de beaux jours devant lui, les progrès technologiques permanents et les applications possibles du Li-Fi dans les transports, hôpitaux, musées, grandes surfaces, au domicile ou dans les entreprises, en font un sérieux concurrent. 2015 augure à coup sûr quelques bons rebondissements à venir dans notre quotidien.

Source : toutvert.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *