La nature, un apprentissage vers soi

Dans une société ou l’informatique et la technologie sont omniprésentes et qui parfois empiètent sur des relations humaines de qualité, il devient essentiel de prendre un temps pour s’aérer l’esprit et retrouver contact avec la nature, qui agit sur notre mental et permet d’en apprendre plus sur soi.

Malgré ce que l’on croit, la technologie ne nous permet pas de nous émanciper, mais au contraire, elle n’est qu’illusion, un écran de fumée à travers des applications web qui nous donnent l’impression d’exister et d’être présent pour l’autre. À une époque où l’on tweete pour se dire bonjour, prendre le temps de se poser pour ne plus être parasité permet de laisser libre court à notre imagination ; cette part enfantine de nous qui nous permet de rêver. Et qui malheureusement, a tendance parfois à être délaissée en grandissant.Gandhi disait «Il est facile de se tenir avec la foule. Il faut du courage pour rester seul». De nos jours, cette maxime pourrait-être : «Il est facile de se sentir exister à travers la technologie. Il faut néanmoins du courage pour rester seul».

desert-790640_960_720
Moment d’introspection pour se reconnecter

Considéré par certains comme ennuyeux, être en nature permet un moment d’introspection pendant lequel on peut prendre le temps de reconsidérer nos priorités. Ce sont tous ces moments où on peut laisser s’éveiller devant nous la grandeur d’une montagne, le jaune doré infini d’un désert et se laisser perdre dans les détails de ce qu’on voit pour laisser émerger de nouvelles pensées.
Etre en nature permet de se reconnecter à ce qu’il y a de plus grand autour de nous, les éléments et ainsi retrouver notre place devant une grandeur à une époque où on a tendance à la délaisser et ne plus la considérer. Prendre le temps d’un instant pour se retrouver à l’écart de la pollution visuelle et des bruits environnants de la vie citadine pour laisser place au silence de la Vie.
Se laisser remplir par une immensité de plénitude, de vie animale et végétale pour laisser s’illuminer de l’intérieur cette flamme qui nous anime, cette lueur qui nous permet de créer et nous dépasser. Comme le disait déjà Saint-Exupéry dans Le Petit Prince : « Lorsqu’on est dans le désert, on n’entend rien, on ne voit rien mais quelque chose rayonne en nous ». Comme si se perdre mentalement dans un espace infini était une manière profonde de se reconnecter à soi, et ainsi utiliser tous les détails de cette expérience pour activer quelque chose de bien plus profond en nous.

Se rapprocher de la sagesse

Un moment ou le corps et l’esprit prennent un temps pour s’écouter et échanger sur les besoins de chacun. Une manière de faire de la place pour quelque chose d’important, comme si à travers la chaleur des Eléments, l’esprit se donnait la permission de se libérer de pensées négatives. Afin qu’une fois cet espace fait à l’intérieur, il puisse le combler de choses belles et utiles pour Soi dans le présent. Ce sont peut-être ces moments qui nous rapprochent de la Sagesse. La Sagesse au sens de Vérité, sur qui nous sommes et ce que nous voulons être. Comme le disait Saint-Augustin : « la sagesse est le Bonheur dans la vérité », comme si s’approcher du Bonheur commençait par être aligné avec nous-mêmes.
De par un environnement favorable à de nouvelles pensées, on dit souvent que les vacances sont des moments de prises de conscience. On considère aujourd’hui que l’on a 60 000 pensées par jour, et 95% de ces pensées sont les mêmes qu’hier. Changer d’environnement permet de changer le cours de ces pensées et porter ainsi un regard différent sur les choses.

L’apprentissage du vide intérieur

En complément de réfléchir et penser à soi, une des choses qui me paraît essentielle dans la nature est le vide émotionnel qui peut en résulter. J’aime à le qualifier d’apprentissage de nous-mêmes, une manière d’en savoir plus sur nos limites, c’est peut-être au moment où nous pouvons faire le « vide » d’énergie que quelque chose peut alors se créer, comme si la nature était une manière de se vider pour mieux se recharger.
Alors que ce soit pour reconsidérer vos priorités ou un simple instant de partage, tous ces moments de nature sont une manière de remettre un peu d’huile dans notre moteur émotionnel. Elle est un peu l’étincelle qui embrase l’imagination pour nous permettre de rêver, d’imaginer et de choisir d’autres chemins possibles pour Soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *