Des centrales solaires flottantes Made in France au Japon

Annoncé il y a quelques mois, la construction de la plus grande centrale solaire flottante au monde va être mise en place au Japon en collaboration avec la société française « Ciel et Terre », développeur de centrales photovoltaïques.

Afin de pallier aux énergies nucléaires et éviter une autre catastrophe similaire à Fukushima, le Japon préféré aujourd’hui mettre en place d’autres sources d’énergie plus écologique et durables, c’est la raison pour laquelle ce pays s’est tourné vers l’énergie solaire.. Beaucoup de questions se sont posées sur l’emplacement de ces espaces photovoltaïque. C’est donc sur l’eau que le Japon a opté en raison du peu d’espace disponible sur terre. En effet, de nos jours, l’énergie solaire semble être une des solutions idéales au manque de ressources en hydrocarbures.

L’électricité produite pourra couvrir les besoins en électricité d’une ville de 22.000 personnes en économisant l’équivalent de 25.000 tonnes de CO2 par an.

Avantage de ces plateformes flottantes : elles sont entièrement recyclables. D’autre part, le Japon, sujet aux catastrophes naturelles (Typhons, tremblement de terre), a travaillé sur ces centrales afin qu’elles soient capables de résister à ce type d’événements.

Voici un reportage Arte en expliquant le principe :

Source : Futuremag, Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *